Jardin sur Seine

Publicités

Une réflexion sur “Jardin sur Seine

  1. Après un petit diner en amoureux, cachés du monde, en cabine, sortir prendre un café ou un thé sur le pont. Puis passer un pull à cause de la fraîcheur et monter flâner le long des quais. Ensuite, s’en remettre à PAUL VERLAINE qui propose la fin du programme :

    « … Et, s’accoudant au pont de la Cité, devant
    Notre-Dame, songer, cœur et cheveux au vent !
    Les nuages, chassés par la brise nocturne,
    Courent, cuivreux et roux, dans l’azur taciturne;
    Sur la tête d’un roi du portail, le soleil,
    Au moment de mourir, pose un baiser vermeil.
    L’hirondelle s’enfuit à l’approche de l’ombre
    Et l’on voit voleter la chauve-souris sombre.
    Tout bruit s’apaise autour. A peine un vague son
    Dit que la ville est là qui chante sa chanson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s